Espace professionnel

Outre le site généraliste, l'OFAC dispose également d'une site destiné spécifiquement aux milieux de l'aviation. Ce dernier contient informations, documents et formulaires à l'intention de tous ceux, qui exercent une activité aéronautique, que ce soit à titre professionnel ou privé.
Espace professionnel

PSIA Zurich

Le plan sectoriel de l'infrastructure aéronautique (PSIA) est l'instrument de planification et de coordination de la Confédération pour l’aviation civile. Processus du PSIA de l'aéroport de Zurich (en allemand).

AESA

L’AESA a non seulement pour vocation de garantir un niveau de sécurité élevé et uniforme, mais est aussi chargée d’harmoniser les normes techniques sur la protection de l’environnement et de créer un véritable marché intérieur des produits et services aéronautiques .En participant à l’AESA, la Suisse est tenue d’adopter les réglementations de l’agence.
EASA

Princpe de transparence

En vertu de la loi sur la transparence, en vigueur depuis le 1er juillet 2006, toute personne peut demander à consulter les documents de l’OFAC. Les documents souhaités peuvent être consultés sur place, mais il est possible aussi d’en demander une copie. Principe de transparence

Offres d'emploi

Vous trouverez nos postes vacants sur le portail internet de la Confédération.

Début secteur de contenu

Début navigateur

  • Accueil

Fin navigateur



Office fédéral de l'aviation civile (OFAC)

L’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) est l’organe compétent en matière de politique aéronautique et de surveillance de l'aviation civile suisse. Placé sous l’autorité du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC), l’OFAC veille à ce que l’aviation civile suisse bénéficie d’un niveau de sécurité élevé et suive un développement durable.

Inspécteur sur l'aéroport de Zurich


Fin secteur de contenu

Recherche plein texte

Actuel


Social Media

Communiqués de presse

Informations complémentaires

Drones et modèles réduits
Les drones sont des appareils volants télécommandés, en général de petite envergure et assimilés sur le plan juridique aux modèles réduits volants. Aucune autorisation n’est nécessaire pour les modèles dont le poids est égal ou inférieur à 30 kg. Le « pilote » doit toutefois maintenir un contact visuel permanent avec le drone.


http://www.bazl.admin.ch/index.html?lang=fr