Explosion de la porte d’un avion en stationnement

Accident survenu en Finlande en 2018 (source : Rapport d’enquête L2018-01, Safety Investigation Authority)
Accident survenu en Finlande en 2018 (source : Rapport d’enquête L2018-01, Safety Investigation Authority)

 

 

FOCA SAND 2019-002

Problématique

L’incident suivant s’est produit en février 2019 sur l’aéroport de Genève. Une unité de pré-conditionnement d’air (PCA) a été raccordée à un Airbus A320 en stationnement pour la nuit. L’unité PCA a été mise en service toutes portes fermées et vanne de régulation d’échappement (outflow valve) également fermée de sorte qu’il en a résulté une importante surpression dans la cabine. Le lendemain matin, l’équipage a causé une explosion en ouvrant une des portes de l’A320. Une personne a été légèrement blessée et la passerelle passagers a été endommagée.

Ce n’est pas la première fois que ce genre de mésaventure survient. Plusieurs incidents analogues ont déjà eu lieu dans le monde se soldant par des blessés voire des morts dans et hors de l’avion. Un membre d’équipage a par exemple trouvé la mort en Finlande en janvier 2018 à la suite de l’explosion induite par l’ouverture de la porte.

Les membres d’équipage, le personnel d’assistance en escale et le personnel de maintenance sont particulièrement exposés à ce danger.

Causes

Ces incidents résultent de la formation accidentelle d’une différence de pression excessive entre l’intérieur et l’extérieur de l’avion. Cette différence de pression peut se créer lorsque la climatisation est alimentée par l’APU ou par une autre source externe et que toutes les portes et la vanne de régulation d’échappement sont fermées.

Mesures

Afin d’éviter qu’une pression excessive règne à l’intérieur de l’avion, certaines procédures – qui varient d’un type d’avion à l’autre – doivent être respectées. Le personnel concerné doit être régulièrement sensibilisé et formé sur cette problématique. L’équipage et le personnel d’assistance en escale doivent également être à même de reconnaître les signes d’une pression excessive dans la cabine :

• Toutes les portes et la vanne de régulation d’échappement sont fermées.
• L’APU ou une autre source externe tourne/est raccordée.
• Les portes de l’avion offrent une résistance lorsqu’on essaie de les ouvrir.
• Symptômes physiques à l’intérieur de l’avion tels que pression dans les oreilles, dans la poitrine.

Safety information bulletin de l’AESA

L’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a publié en février 2019 un Safety Information Bulletin (SIB 2019-2 « Explosive Door Openings on Parked Aeroplanes »). Le SIB décrit la problématique et formule des recommandations à l’intention des transporteurs aériens, des organismes de formation, des organismes de maintenance et des aérodromes :  

EASA SIB 2019-2: https://ad.easa.europa.eu/ad/2019-02

Autres sources d'information

Rapport d’enquête L2018-01 sur l’accident survenu à l’aéroport de Kittilä (Finlande) le 4 janvier 2018

Article de la Flight Safety Foundation

 
 
 

Contact spécialisé
Dernière modification 08.04.2019

Début de la page

https://www.bazl.admin.ch/content/bazl/fr/home/experts/gestion-de-la-securite-et-des-risques/safety-promotion/recommandations--sand-/Explosionsartige_Tueroeffnung.html