Situations dangereuses utilisation commande de rotor arrière

FOCA SAND-2009-001

Motif

A la suite de plusieurs événements et accidents dus à une mauvaise utilisation de la commande de rotor arrière, et plus précisément à une réaction tardive du pilote, l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) a décidé de publier une communication à ce sujet. Il s'agit d'éviter que les pilotes soient confrontés à des situations de vol critiques résultant d'une méconnaissance du comportement spécifique du rotor arrière.

Recommandation

Les consignes opérationnelles suivantes concernent les situations dangereuses susceptibles de naître à la suite d'une mauvaise utilisation de la commande de rotor arrière:

Vols stationnaires ou vols à très faible vitesse en hélicoptère.

  • Les rotations autour de l'axe de lacet en vol stationnaire devraient si possible suivre le sens de rotation du rotor principal (Powerpedal). Ces rotations exigent certes davantage de puissance, mais peuvent être facilement stoppées sans puissance supplémentaire.
     
  • Si, contre toute attente, l'hélicoptère se met à tourner dans le sens opposé à la rotation du rotor principal, soit en raison du vent latéral ou arrière, soit à la suite de l'augmentation rapide du pas collectif, l'action suivante doit être immédiatement entreprise: la « Powerpedal » commandant le rotor arrière doit être actionnée, sans hésitation, jusqu'à la butée si nécessaire et maintenue jusqu'à ce que la rotation cesse.
     
  • En cas d'opérations aux limites de performance de l'hélicoptère, par exemple en montagne, le pilote devra anticiper cette action en agissant sur la « Powerpedal », particulièrement en phase d'approche ou en cas de besoin accrus de puissance, afin d'éviter toute perte de maîtrise de l'axe de lacet. Cette action prévient une rotation non souhaitée dans le sens opposé à la rotation du rotor, rotation qui ne peut être stoppée qu'en drainant davantage de puissance. Ce qui provoque la plupart du temps une baisse du régime du rotor principal, la puissance nécessaire n'étant plus disponible. La perte de régime du rotor principal entraîne simultanément une perte de régime du rotor arrière qui peut conduire à une totale perte d'efficacité du rotor de queue.
     
  • Les vols à très faible vitesse et les vols stationnaires hors effet de sol doivent avoir lieu avec une réserve de puissance suffisante et être effectués uniquement par des pilotes ayant reçu une instruction adéquate (niveau CPL) et justifiant d'une expérience et d'un entraînement suffisants.

Note: Le constructeur Eurocopter a consacré une « Lettre Service » traitant de ce problème. Le comportement aérodynamique des divers types de rotors arrière, y compris le Fenestron, y est décrit en détail.

Le présent document ne préjuge en rien des éventuelles révisions et publications ultérieures relatives à ce problème.

Informations complémentaires

Documents

Contact

Office fédéral de l'aviation civile

Opérations aériennes hélicoptères
3003 Bern
Fax: +41 58 465 96 01

heli@bazl.admin.ch

Imprimer contact

https://www.bazl.admin.ch/content/bazl/fr/home/experts/gestion-de-la-securite-et-des-risques/safety-promotion/recommandations--sand-/wichtige-operationelle-sicherheitshinweise-in-bezug-auf-die-wirk.html