Procédures d’audition et de participation publique concernant l’aérodrome de Dübendorf terminées

Berne, 12.11.2015 - Le projet de reconversion civile de l’aérodrome militaire de Dübendorf, qui comprend notamment l’implantation d’un parc d’innovation, exige d’adapter au préalable les plans sectoriels de la Confédération pour l’aviation militaire et l’aviation civile. Les modifications des plans sectoriels ont fait l’objet d’une mise à l’enquête dans le cadre d’une procédure de participation publique tandis que le canton de Zurich, les communes concernées et les associations de planification ont été entendus dans le cadre d’une procédure d’audition. Les prises de position adressées marquent sans surprise l’opposition à la poursuite de l’exploitation de l’aérodrome dans un cadre civil. En revanche, l’implantation du parc d’innovation reçoit un accueil favorable.

Le 3 septembre 2014, le Conseil fédéral a décidé d’ouvrir la voie à la reconversion de l’aérodrome militaire de Dübendorf et donné son aval à un projet visant à y implanter un champ d’aviation civil, une base aérienne et le pôle zurichois du futur parc d’innovation national. La mise en œuvre de cette décision exige d’adapter au préalable le Plan sectoriel militaire (PSM) et le Plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique (PSIA). Les modifications des plans sectoriels ont été soumises à l’appréciation du canton de Zurich et des communes concernées jusqu’au 11 novembre 2015. Elles ont par ailleurs ont été mises à l’enquête auprès de la population du 24 août au 23 septembre 2015.   

Le gouvernement zurichois et les communes ont remis leur avis à l’autorité. Quelque 3700 prises de position ont par ailleurs été adressées dans le cadre de la procédure de participation publique, essentiellement sous forme de document type signé par des particuliers. Certains partis politiques, des associations et des groupes d’intérêt issus des milieux économiques, des défenseurs de l’environnement, de l’aviation et de la planification régionale se sont également exprimés. Les communes et les milieux consultés dans le cadre de la procédure de participation publique s’opposent dans leur majorité à l’utilisation de l’aérodrome de Dübendorf par l’aviation civile. Le site prévu pour la base héliportée, le fait qu’avec la reconversion civile, l’aérodrome resterait ouvert plus longtemps au trafic aérien et, de manière générale, l’accroissement des nuisances sonores dues au trafic aérien pour la région constituent les principales critiques formulées à l’encontre du projet. À l’inverse, les milieux de l’économie et de l’aviation se félicitent des adaptations des plans sectoriels, notamment parce que l’aérodrome de Dübendorf représente pour l'aviation d'affaires l’alternative à l’aéroport de Zurich la plus proche du centre de l’agglomération. La modification du périmètre afin d’accueillir le parc d’innovation suscite l’approbation générale.

L’autorité s’apprête maintenant à évaluer et à examiner les prises de positions adressées. Il est prévu de soumettre à l’approbation du Conseil fédéral les deux plans sectoriels et la modification du plan directeur cantonal requise pour la réalisation du parc d’innovation dans le courant du premier semestre 2016. Les rapports sur les procédures de participation publique et d’audition seront publiés sur Internet après que le Conseil fédéral aura rendu sa décision.


Adresse pour l'envoi de questions

Pour les professionnels des médias:
Communication OFAC
Téléphone:


Auteur

Office fédéral de l'aviation civile
http://www.bazl.admin.ch

Dernière modification 30.01.2017

Début de la page

Abonnement aux news

https://www.bazl.admin.ch/content/bazl/fr/home/medias/communiqu%c3%a9s-de-presse.msg-id-59417.html