Les traînées de condensation : formation, caractéristiques et définition

kondensstreifen
© OFAC

Lorsque les conditions atmosphériques s’y prêtent, les avions laissent dans leur sillage des traînées de condensation, bandes blanches qui se composent essentiellement d’eau sous forme de cristaux de glace et apparaissent lorsque les avions traversent des couches d’air humides et froides.

La forme et la durée de vie des traînées de condensation varient en fonction des conditions ambiantes à l’altitude de croisière.

On trouve sur Internet des centaines d’images et de films qui montrent les traînées de condensation sous toutes leurs formes. Mais ces traînées sont également à la base de théories du complot qui prétendent qu’elles sont le signe que des avions répandent des produits chimiques pour, c’est selon, manipuler le climat, réduire la population ou satisfaire des objectifs militaires. Les partisans de ces théories donnent le nom de chemtrail (contraction de « chemical trails ») aux traînées de condensation qui sont en réalité un phénomène naturel.

Il est toutefois vrai que les traînées de condensation peuvent prendre la forme de voiles nuageux et avoir un impact sur le climat. La formation des traînées de condensation obéit cependant aux lois de la physique. L’OFAC a rédigé une fiche qui fait un tour d’horizon de la question.

Informations complémentaires

Contact spécialisé
Dernière modification 10.01.2017

Début de la page

https://www.bazl.admin.ch/content/bazl/fr/home/politique/environnement/aviation-et-rechauffement-climatique/trainees-de-condensation.html