Places d'atterrissage en montagne

Les places d'atterrissage en montagne (PAM) sont des terrains d’atterrissage situés au-dessus de 1100 m  d’altitude et dépourvus d’infrastructure. Elles sont utilisées à des fins d’instruction, d’exercice et de sport ou pour des activités touristiques.

L’art. 54, al. 3, OSIA plafonne le nombre des PAM à 40. Les PAM sont indispensables à la formation et à l'instruction des pilotes titulaires d'une extension aux atterrissages en montagne. Les activités de sauvetage et de transport aérien en montagne en dépendent. Ces places génèrent en outre une offre touristique (comme le ski héliporté) et des vols non-commerciaux par hélicoptère et par avion. La diversité des situations des PAM et de leurs possibilités d’utilisation permet au réseau de remplir sa fonction. Aucune intervention n’est nécessaire.

Afin de protéger les mammifères et les oiseaux sauvages, les cantons peuvent désigner des zones de tranquillité pour la faune sauvage conformément à l’art. 4ter de l’ordonnance du 29 février 1988 sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages.

Les intérêts touristiques globaux sont également pris en considération. Par exemple, l’utilisation d’une PAM pour le ski héliporté suppose l’existence préalable d’un intérêt touristique global et qualifié, par exemple sur la base d’un concept touristique régional ou cantonal.

Informations complémentaires

Contact

Office fédéral de l'aviation civile OFAC

Ludovic Schneeberger
3003 Berne
Suisse

Tél. +41 58 465 08 95

 

envoyer courriel

Imprimer contact

https://www.bazl.admin.ch/content/bazl/fr/home/politique/politique-aeronautique/plan-sectoriel-de-l-infrastructure-aeronautique--psia-/places-d-atterrissage-en-montagne.html