Approach Briefing

SWANS-LL-2015-003

Contexte

L'OFAC est régulièrement avisé d'incidents survenant en conditions de vol VFR lors de l'approche sur des aérodromes contrôlés ou non contrôlés. En voici une liste non exhaustive :

  • non-respect des secteurs ou routes d'approche publiés ;
  • mauvaise indication de la position par radio ;
  • circuit d'aérodrome parcouru à des hauteurs trop basses ou trop hautes
  • vol à l'intérieur d'une zone de vol à voile active ;
  • circuit d'aérodrome emprunté dans le mauvais sens (main droite au lieu de main gauche et inversement) ;
  • incertitude quant à la procédure de remise des gaz.

Commentaire de l’OFAC

Avant de prendre l'air, les pilotes planifient le vol en détail et étudient notamment les particularités de l'aérodrome de destination. Ces préparatifs ont lieu normalement plusieurs heures avant le départ et il se peut qu'entretemps les conditions météorologiques se modifient.

En effectuant le briefing d'approche, le pilote se familiarise brièvement et calmement aux particularités de la procédure d'approche et se prépare mentalement aux indications que lui fournira le contrôle de la circulation aérienne sur les aérodromes contrôlés. Il limite ainsi les risques de malentendu et d'incertitude au moment de l'approche.  

Le briefing d'approche devrait porter sur les points suivants en lien avec l'approche et avec l'atterrissage (sans oublier la procédure de remise de gaz !) : 

  • écoute de l'ATIS (si disponible) ;
  • piste active et état probable des pistes (piste sèche, humide, gazonnée, en dur) ;
  • distance d'atterrissage requise et point de toucher des roues ;
  • conditions météorologiques, nuages, vent au sol (vent de face, de dos, de travers droite/gauche), températures ;
  • altitude d'aérodrome, altitude-densité ;
  • route d'approche : insertion dans le trafic d'aérodrome, y compris hauteurs de survol ;
  • procédure dans le circuit d'aérodrome, hauteur de vol dans le circuit d'aérodrome ;
  • éventuelles procédures inhabituelles ;
  • autres activités aéronautiques sur l'aérodrome (p. ex. parachutisme, vol à voile) ;
  • terrain, obstacles, dangers divers ;
  • vitesses d'approche ;
  • procédure de remise de gaz ;
  • aérodrome de dégagement ;
  • communication (réglage de la fréquence d'aérodrome et éventuellement pré-sélection de la fréquence sol)

Thématique connexe

Un briefing de départ réalisé sérieusement est également important pour la sécurité. Lors de ce briefing, le pilote passe en revue le programme de vol qu'il s'est fixé et ses réactions face aux situations anormales.

Le briefing de départ devrait porter sur les points suivants : 

  • écoute de l'ATIS et confirmation de l'indicatif sur la fréquence sol ou de la tour de contrôle (si disponible) ;
  • piste active et état des pistes (piste sèche, humide, gazonnée, en dur) ;
  • départ normal ou décollage court (Short Field Takeoff) ou sur terrain mou (Soft Field Takeoff) ;
  • distance de décollage requise et point d'interruption du décollage ;
  • conditions météorologiques, nuages, vent au sol (vent de face, de dos, de travers droite/gauche), températures 
  • altitude d'aérodrome, altitude-densité ;
  • route de départ, hauteurs maximales/minimales au-dessus des points/secteurs de départ ;
  • éventuelles procédures inhabituelles ;
  • autres activités aéronautiques sur l'aérodrome (p. ex. parachutisme, vol à voile) ;
  • terrain, obstacles, dangers divers ;
  • vitesse d'envol et de décollage ;
  • situation anormale (interruption du décollage) et urgence (panne moteur à une hauteur de moins de 1000 pieds et de plus de 1000 pieds)

Ulteriori informazioni

Contatto

Ufficio federale dell’aviazione civile UFAC

Gestione della sicurezza e dei rischi (SRM)
3003 Bern

occurrence@bazl.admin.ch

Stampare contatto

https://www.bazl.admin.ch/content/bazl/it/home/professionale/gestione-della-sicurezza-e-dei-rischi/stay-safe-/conoscenze--swans-/approach-briefing.html